Motiver et garder ses employés grâce au mentorat

Mentorat_ELO_WEB (1)

Le monde du travail est en constante évolution et cette réalité peut sembler essoufflante pour bien des dirigeants d’entreprise. Puisque chaque nouvelle génération d’employés comprend son lot de particularités, le département des ressources humaines joue un rôle essentiel en entreprise lorsqu’il est question de reconnaître les besoins des employés et de s’y adapter. En 2018, je ne pense pas surprendre qui que ce soit en soutenant qu’il y a de fortes corrélations inversées entre le niveau de bien-être des employés et le taux de roulement du personnel. Le grand défi pour les responsables des ressources humaines est alors d’être en mesure d’identifier ce qui motivera et rendra heureux leurs collègues de travail.

L’article «Quelle seront les priorités RH en 2019?» écrit par Olivier Schmouker à attiré mon attention. On y présente les principales prévisions des dirigeants des ressources humaines pour la prochaine année provenant du rapport Tendances en ressources humaines du cabinet-conseil Morneau-Shepell. Réalisé suite à une consultation de 350 entreprises, l’étude révèle notamment que le taux de roulement est cité par plus de 43% des responsables des ressources humaines sondés comme étant un des principaux enjeux pour l’année 2019 afin d’améliorer l’efficacité organisationnelle. Toujours selon l’étude, les efforts des ressources humaines seront principalement dirigés vers l’engagement, l’attraction et la fidélisation des employés ainsi que leur mieux-être. Il s’agit là d’une tendance de fond qui semble émerger ces dernières années, les employeurs devenant de plus en plus conscients des besoins de la nouvelle génération d’employés (les milléniaux). Ce changement d’approche ne peut que nous réjouir. Comme le soulignait en entrevue le chercheur Jacques Forest de l’Université du Québec à Montréal, qui travaille sur ces questions:  «Les motivations monétaires ou celles visant l’estime de soi ou l’égo (sociales) sont ainsi moins bénéfiques que celles qui nous amènent à trouver un sens à notre travail et du plaisir. Pourtant, beaucoup de pratiques de gestion visent à augmenter les mauvais types de motivation.»

Le mentorat à la rescousse des employeurs

Dans le cadre de ces efforts voués à stimuler l’engagement des employés, les responsables doivent prévoir des actions concrètes et efficaces qui répondent aux besoins de leur organisation, mais aussi, et surtout, qui ont un impact réel sur la qualité de vie au travail de leurs employés. Parmi les stratégies proposées dans cette étude on retrouve, entre autres, l’accompagnement et le mentorat. 

Le mentorat permet ainsi  de valoriser et motiver son équipe de travail en leur fournissant les outils nécessaires pour avancer maintenant et plus rapidement vers leurs aspirations professionnelles. C’est très gratifiant pour les employés de pouvoir échanger avec d’autres professionnels passionnés de leur métier qui comprennent parfaitement la réalité dans laquelle ils évoluent, car eux aussi, sont déjà passés par là. En plus de s’épanouir professionnellement au contact d’individus inspirants, ils développent leur expertise, gagnent en autonomie dans les dossiers dont ils sont responsables et augmentent leur sentiment de compétence au travail. Ils peuvent ensuite, à leur tour, partager les apprentissages acquis avec leurs collègues. Le mentorat permet d’augmenter les bons types de motivation en répondant à trois besoins de motivation au travail qui sont au cœur de l’engagement des employés et qui sont universels, soit les besoins d’autonomie, de compétence et d’affiliation sociale.

En résumé, le mentorat est une excellente façon d’élargir les horizons de vos employés et de développer l’expertise associée à l’évolution de votre industrie. La clé du succès est d’être à l’écoute de vos employés et de leurs besoins, pour ensuite leur offrir un environnement de travail stimulant et enrichissant dans lequel ils pourront s’épanouir et se dépasser.

Pour en apprendre davantage sur les services de l’application de mentorat Élo et pour évaluer de quelles manières elle saura répondre à vos besoins en tant qu’organisation, visitez : elomentorat.com.

Sources:

http://www.lesaffaires.com/blogues/olivier-schmouker/quelles-seront-les-priorites-rh-en-2019/604302

https://www.actualites.uqam.ca/2014/une-etude-internationale-confirme-que-les-motivations-au-travail-sont-les-memes-pour-tous-les

 

 

Découvrir Élo

Des questions ou des commentaires sur Élo ? Contactez-nous

2 réponses sur « Motiver et garder ses employés grâce au mentorat »

  1. « Les motivations monétaires ou celles visant l’estime de soi ou l’égo (sociales) sont ainsi moins bénéfiques que celles qui nous amènent à trouver un sens à notre travail et du plaisir. »

    L’implantation d’un système de délégation au sein d’une entreprise d’envergure est susceptible de combler cette attente. J’ai moi-même mis en place un tel procédé au début des années 1970, ce qui m’a permis de constater que l’atmosphère au sein de la petite équipe de travailleurs s’est améliorée du tout au tout en peu de temps. Il était visible que tous y ont trouvé un sens à leur travail.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s